Comment hacker son Phd : faire partager ses connaissances et sa passion! Atelier HackYourPhd Mindmap

mars 31, 2013 § 3 Commentaires

Et si hacker son Phd, c’était aussi partager ses connaissances et ses recherches à un public plus large que ses collègues de labo..

C’est ce que Bruno et Timothée ont fait le 21 mars 2013  lors d’un atelier HackYourPhd organisé à l’Espace Pierre Gilles de Gennes.

Rencontrés lors du premier meeting HackYourPhd en janvier dernier à la paillasse, l’idée d’un atelier avec eux a été presque automatique.. Bruno Martin, doctorant en 2ème année sur la modélisation cognitive appliquée à l’éducation, nous avait épaté sur sa dextérité à "mindmaper" l’ensemble du meeting..

Quelques mois plus tard, grâce à l’espace Pierre Gilles de Gennes qui nous a chaleureusement accueilli, l’atelier s’est mis en place.

Une vingtaine de personnes étaient présentes pour en apprendre plus sur ces nouvelles façon d’organiser, représenter et mémoriser l’information. Dans un premier temps, Bruno nous a présenté en détail l’intérêt des mindmap et de se créer un espace personnalisé d’apprentissage. Timothée, étudiant en master 2 de sciences cognitives nous a dévoilé les secrets de la mémoire mais aussi des mnémonistes.

Timothée Behra à l'ESPGG pour HackYourPhd

Timothée Behra à l’ESPGG pour HackYourPhd

Ces 2 présentations dynamiques à l’aide de mindmap se sont entrecoupées de démonstration de mémorisation grâce à la méthode des lieux. Timothée s’est collé à la mémorisation d’une liste de 100 chiffres et Bruno d’un jeu de 52 cartes.. Dans la seconde partie de soirée, c’est le groupe qui s’est testé à la technique du mindmap et de la méthode des lieux successivement.  Marco Bertolini, formateur  spécialisé notamment dans les mindmaps, nous a fait le grand plaisir d’être là. Présent à Paris pour une journée entière consacrée au mindmap, il est venu nous donner quelques conseils bien utiles pour mieux utiliser Xmind..

De cet atelier, il en est ressorti une constatation au niveau du système éducatif actuel. Des méthodes telles que celles vues ce soir existent pour favoriser l’apprentissage. Elles aider à naviguer dans la masse d’informations et de connaissances à traiter chaque jour. Mais pourquoi ne sont-elles pas plus connues et utilisées dans les système éducatif? C’est l’interrogation de Bruno et Timothée. Ils comptent bien mettre en place leur propres ateliers envers des collégiens ou lycéens pour y remédier.

Belle façon de hacker sa thèse de confronter ses idées et de les tester dans une sphère plus large que celle des chercheurs. Bruno et Timothée montrent des qualités majeures : la pédagogie, l’ouverture et l’envie de partager ses découvertes.. Cela offre un  portrait encourageant de nos chercheurs de demain qui hackent à leur manière le système classique…

Le storify de l’atelier : http://storify.com/celyagd/mindmap

Présentation de Bruno : @itc4efficiency

Bruno Martin

Bruno Martin

Je suis ingénieur de formation (Telecom SudParis), et je me suis orienté vers les sciences cognitives. Ma thèse porte sur la modélisation cognitive appliquée à l’éducation, je suis en deuxième année. L’apprentissage est le sujet qui m’attire le plus depuis quelques années.

J’ai le sentiment que l’école ne rend actuellement pas autonome sur le plan des techniques d’apprentissages. En réaction à cela, j’accorde de l’intérêt aux méthodes de mémorisation ainsi qu’aux "study softwares" comme les logiciels de mind mapping, concept mapping et les Spaced Repetition System. J’ai pour croyance personnelle que comprendre l’intérêt de ces outils, et en acquérir une maîtrise technique peut impacter positivement notre manière d’apprendre et de travailler avec l’information. Je suis aussi un peu geek et j’en profite pour développer des petites applis autour du mind mapping et de la répétition espacée.

Présentation de Timothée :

Timothée Behra

Timothée Behra

Etudiant en master 2 de sciences cognitives, je travaille sur la mémorisation à l’aide de la méthode des lieux. Plus généralement, les frontières des capacités de nos cerveaux me fascinent, et je m’intéresse aux limites de nos sens et de nos capacités intellectuelles : raisonnement, perception, magie… Je pense qu’il est  grand temps de remettre en cause notre manière d’appréhender la connaissance et l’apprentissage. L’éducation, tout comme la science, n’ont pas encore fait leur révolution informatique, et ces mouvements pourront compter sur moi :-).

Le site de Marco Bertolini : http://format30.com/author/marcobertolini/

Des ressources supplémentaires sur le site de Bruno : http://livemapping.fr/?page_id=238

[Vous, Nous...] Noémie "Ce que la recherche devrait être…"

mars 10, 2013 § Poster un commentaire

Et si nous partagions notre vision de la recherche actuelle, ce que l’on aimerait voir changer et apporter pour cela? Vous avez découvert HackYourPhd, le projet vous parle..
Alors à vous de vous exprimer!

Certains d’entre vous ont déjà envoyé un petit texte suite à ce post "Besoin de votre "voix" pour Hack Your Phd". N’hésitez pas à vous lancer et envoyer :

-une photo de vous ou décrivant ce qui vous intéresse, vos recherches.
-une phrase qui vous présente.
-une phrase pour décrire ce que la recherche devrait être ou ce que Hack your Phd vous évoque..
Bref décrire ce qui un jour a fait « tilt » lorsque vous avez pris connaissance de ce projet!

Pour commencer, voici la présentation de Noémie :

Noémie Naguet de Saint Vulfran

Noémie Naguet de Saint Sulfran

Moi : Noémie Naguet de Saint Vulfran

Phrase qui me décrit : Je viens de finir ma thèse en biologie sur les cellules souches du sang, et je suis actuellement une formation complémentaire au CNAM en communication des sciences. Car transmettre les connaissances, c’est ça que j’aimerai faire quand je serai grande ^^.

Ce que la recherche devrait être :
- un domaine de solidarité et d’ouverture d’esprit qui laisse une place à chacun et où personne ne se sent jamais seul au monde.
- un lieu d’entraide où tout pourrait avancer plus vite au lieu d’avancer à reculons.
- un domaine de communication plus ouvert au grand public, car pour l’instant il est restreint à une petit communauté. Et en plus les thésards n’ont pas souvent l’occasion de parler de ce qu’ils font.
- un domaine où la frustration n’existe pas car les échanges et les relations humaines doivent pouvoir exister pour qu’on puisse être épanoui ! Or, ça n’est pas le cas…
- un domaine où les chefs ont le temps de te parler et ne sont pas toujours (ou ne font pas semblant d’être toujours) overbookés et supérieur à toi
- un domaine où tu as l’impression que ce que tu fais sert à qqch et que ça n’est pas parce que tu es "juste" thésard que tu n’as pas les mêmes droits que les "chefs".

Heureusement, y a les autres thésards ! On est tous dans le même bateau !!!

Ce que Hack your PhD vous évoque : la révolution du doctorat……………..!

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

Social Media Week 2013 : Retour sur les enjeux d’une recherche plus ouverte..

février 27, 2013 § Un commentaire

La social media week 2013 comme si vous y étiez avec OuiShare et HackYourPhd

Chaque année, la social media week se déroule à Paris avec une thématique particulière. Pour 2013, « Open & connected » était le fil directeur de cette semaine. En partenariat avec Ouishare, HackYourPhd a rebondi sur ce sujet mardi 19 février en proposant l’atelier « Open & connected : la recherche aussi ! » Cette session a donné lieu à des échanges intéressants entre les 5 intervenants et le public. Elle a permis de se faire rencontrer différentes sphères : entrepreneurs, chercheurs, étudiants etc. Elle a permis de décortiquer le monde de la recherche actuel et de réfléchir à son futur. Retour sur cette matinée et son déroulement…

La social media week regroupe chaque année différents acteurs du numérique autour d’un thème. Après la problématique de l’ « empowerment » en 2012, le sujet choisi cette année était « open & connected ». La notion de partage et d’échange étant au cœur de ce thème, c’est naturellement que OuiShare, collectif autour l’économie collaborative, a organisé différents ateliers durant la semaine. HackYourPhd, projet soutenu par OuiShare, s’est aussi impliqué avec la session « Open & connected : la recherche aussi ! » ce mardi 19 au Camping.

Ces deux heures se sont organisées en plusieurs temps en commençant par une présentation de HackyourPhd puis une restitution de son dernier atelier avec WithoutModel. Dans un second temps, les 5 intervenants invités ont pris place pour réfléchir avec le public sur la recherche actuelle et les initiatives existantes ou à inventer pour une recherche plus ouverte et connectée.

Place à la présentation des éléments clefs de cette matinée réussie :

Le lieu :

le Camping  créé par l’association Silicon Sentier, est une des « ruches » parisiennes favorisant l’essor du numérique. Après avoir traversé les couloirs austères de la Bourse, les visiteurs atteignent Le Camping, un joli clin d’œil à ce que pourrait être l’économie de demain, créative et innovante… Si de tels lieux transforment le monde de l’entreprise et ont réussi à s’implanter un peu partout à Paris et en France, cela donne bon espoir de voir émerger aussi de tels lieux innovants dans le monde de la recherche.

Les anciens casiers d’université « recustomisés » sont un clin d’œil sympathique et à l’image de Hack Your Phd

reportage-chez-silicon-sentier-la-ruche-a-start-up

Reportage chez Silicon Sentier, la ruche à start-up (c) Cécile Debise

HackYourPhd = 5 temps forts d’un tout jeune projet.

Cette matinée a été l’occasion de faire une courte présentation de HackYourPhd, tout jeune projet qui s’est construit il y a quelques mois à peine et notamment inspiré par OuiShare.

5 minutes de présentation = 5 temps forts pour HyPhd

    • Genèse du projet : Il était une fois un post sur facebook…
    • Observation/réflexion : prenez une bonne poignée d’économie collaborative, un soupçon de numérique et une bonne dose de recherche, secouez bien et vous obtiendrez Hack your Phd…
    • Lancement à l’apéro science&web de décembre 2012 : HyPhd se dévoile à la communauté « Science&web » parisienne
    • Premier pas : une belle énergie dans les premiers ateliers
    • Le Futur : on y réfléchit aujourdhui…
HackYourPhd : en quelques mots et quelques actions

HackYourPhd : en quelques mots et quelques actions

OpenChallenge WithoutModel/HackYourPhd :

un « atelier punchy » à réitérer pour réfléchir sur les thématiques d’une recherche ouverte et connectée

Louis-David Benyayer, fondateur de WithoutModel, nous a présenté l’atelier « Open Chalenge Without model/ Hack your Phd » qui s’était déroulé une semaine auparavant.

Le 11 février 2013, une trentaine de personnes étaient venues hacker la faculté de Cochin en se donnant rendez vous au CRI (Centre de Recherche Interdisciplinaire). Après 1h30 de brainstorming sur 3 sujets différents, des pistes étaient ouvertes sur des éléments clefs en terme de valeurs et de ressources pour le partage, la diffusion et la production d’une connaissance libre et ouverte.

L’envie de construire un nouveau lieu hybride mêlant recherche, espace de co-working, hackerspace se fait de plus en plus ressentir. (C’était aussi l’une des thématiques abordées à la Cantine le lundi 18 février). Maintenant à nous et aux acteurs des lieux innovants d’aujourd’hui (espace de coworking comme la Mutinerie ou la Cantine, hackerspace et biohackerspace comme la la paillasse) de se réunir et d’inventer de nouveaux lieux de production et de partage des connaissances. (Notons au passage que c’est un point soulevé dans les promesses questions numériques de 2013/2014).

Une recherche ouverte et connectée ? Place aux échanges entre nos 5 intervenants de la matinée.

Les intervenants :

Jacques-François Marchandise : directeur de la recherche et de la prospective de la Fing (Fondation Internet Nouvelle Génération) créée en 2000. La FING est un think tank de référence sur les transformations numériques. Elle s’intéresse notamment aux liens possibles avec le monde de la recherche via l’organisation des « connecteurs recherches » proposés à Futur en Seine et plus récemment par le partenariat signé avec l’INRIA pour une prospective « science du numérique et société » 

Rayna (@maliciarogue) : doctorante en bio-informatique. Elle fait aussi partie de l’équipe française de l’OKFN (open knowledge foundation) qu’elle représentait ce matin.

Laurence Bianchini (@BianchiniPhd) : journaliste scientifique à MyScienceWork, réseau social scientifique proposant une base de données de publications scientifiques en open access. MySciencework souhaite sensibiliser les acteurs de la recherche aux enjeux de l’open access et d’une science2.0 notamment grâce à son média MyScienceNews.

Benjamin Tincq (@btincq) : co-fondateur de Ouishare, collectif autour de l’économie collaborative. Cette communauté de plus de 600 personnes en Europe amène un nouveau souffle sur la façon de consommer, produire et s’organiser, et dont les valeurs sont le partage et la collaboration.

La conversation s’est articulée entre deux questions principales :

Qu’est ce que vous évoque une recherche « open & connected »?

Jacques-François Marchandise a abordé la question dans le sens contraire. Pourquoi la recherche est-elle fermée et opaque aujourd’hui ? Il a ainsi décrit un portrait de la recherche actuelle : les verrous intérieurs entre les différentes disciplines et les portes closes avec la société en générale.

Laurence Bianchini a dressé un panel d’initiatives numériques qui transforment la façon de faire de la recherche et aide à son ouverture. Cela a permis aussi de pointer du doigt des nouveaux acteurs de l’écosystème de la recherche : les start-ups. MyScienceWork et Shazino sont des exemples en France. L’exemple de Marblar a aussi été cité.

Rayna, en décrivant les activités de l’OKFN, a montré l’importance d’une cohésion essentielle entre les différents acteurs de l’open knowledge et de l’ openscience .

Grâce à Benjamin Tincq, et la description de Ouishare et de ses initiatives, nous avons des exemples concrets d’actions qui fonctionnent et une preuve que d’autres modes de fonctionnement peuvent se mettre en place.

Social Media Week au Camping les 5 intervenants de la matinée

Social Media Week au Camping les 5 intervenants de la matinée

La discussion s’est ensuite intéressée à :

-Que pouvons nous faire aujourd’hui pour une recherche plus « open & connected » ?

L’enjeu majeur qui est apparu au fil des échanges est d’apporter plus de fluidité à deux niveaux :

- Entre les différentes disciplines : la question de l’interdisciplinarité est toujours difficilement acceptable en recherche. Elle est souvent mise en œuvre dans des projets de recherche de 2 ou 3 ans  Mais quid des échanges à long terme qui permettent de construire une vision complexe d’une problématique ? Aujourd’hui, faire une thèse interdisciplinaire relève de l’exploit car on ne rentre alors pas dans une des cases de l’administration et des écoles doctorales. Plus tard, pour le dépôt de dossier, la candidature à un poste de Maitre de conférence ou de chercheur, le même problème se pose…

-Entre le monde de la recherche et la société : il semble important de rendre plus poreuses les barrières entre le monde académique de la recherche et les autres sphères participant à l’amélioration des connaissances et des savoirs. Les sciences citoyennes et participatives sont un premier pas. Elles ouvrent un panel varié d’initiatives. Mais offrent-elles véritablement une co-production des savoirs ?

Premier constat et actions ?

Les institutions sont encore loin de s’intéresser à ces problématiques. Les questions de l’open access et des sciences 2.0 commencent à être traitées dans certains centres de recherche mais sans prendre en compte une vision globale de l’open science.

Via HackyourPhd et d’autres initiatives, une communauté assez forte et visible peut se créer pour que la recherche institutionnelle y prête attention. OuiShare est un bel exemple de la puissance qu’une communauté peut soulever pour susciter l’intérêt des sphères institutionnelles nationales et européennes.

Par des ateliers divers dans les formes et contenus, HackyourPhd souhaite apporter un peu d’huile aux rouages de la recherche quelques peu grippés.

C’est par une pluralité des profils et des membres de cette communauté que nous pouvons y arriver. Il y a encore tout à imaginer et à construire.

Pour en savoir plus :

Un grand merci à la team Knowtex qui a couvert l’événement sur la toile (Clio et Quitterie et Nicolas). Retrouvez le storify de Clio pour être au cœur des échanges de cette matinée : http://storify.com/ClioMeyer/open-and-connected-la-recherche-aussi

L’article sur l’atelier du 11 février de withoutmodel: http://www.withoutmodel.com/actu.php?ID=2609

Merci à Laurence pour ses relectures toujours précieuses!

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

Open & connected : la recherche aussi! On vous attend le 19 février

février 17, 2013 § Poster un commentaire

A l’occasion de la Social Media Week, Oui Share, collectif sur l’économie collaborative organise entre autre avec Hack your Phd un atelier le mardi 19 février de 9h à 11h au Camping.

après-midi de préparation de l'event..

après-midi de préparation de l’event..

Intitulé "Open&Connected : la recherche aussi!", nous présenterons Hack your Phd et les ateliers que nous avons déjà réalisés. Louis-David Benyayer pour WithoutModel fera une restitution de l’open challenge du lundi 11 février.

En présence de différents acteurs majeurs, cette matinée sera l’occasion de s’interroger sur les pratiques de recherche à l’ère de l’économie collaborative, de l’open knowledge et des réseaux sociaux.

On vous attend nombreux!

Les intervenants :

-Jacques-François Marchandise pour la FING (@la_fing )
-Rayna pour OKFNfrance (@maliciarogue/@okfnfr)
-Laurence Bianchini pour MyScienceWork (@bianchiniPhd/@mysciencework)
-Benjamin Tincq pour OuiShare (@btincq/@ouishare)
-Primavera de Filippi pour Creative Commons (@creativecommons)

Le programme de la Social Media Week #smwparis

Pour la matinée #smwouishare sur Twitter animé par @nicolasloubet @gayaneadourian.

 

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

Open Challenge avec Without Model and HackYourPhD

février 12, 2013 § Poster un commentaire

Post-it power! Photo : @maliciarogue (CC-by-SA 3.0)

Post-it power! Photo : @maliciarogue (CC-by-SA 3.0)

Vous avez été nombreux-ses à venir hier soir au CRI pour l’atelier WithoutModel–HackYourPhD, et nous vous en remercions ! Pour rappel, l’atelier consistait en fait à imaginer les modèles économiques d’un monde où la connaissance est totalement ouverte. Nous avons abordé trois axes en particulier : la bibliothèque numérique ouverte, l’open lab et l’open data. Si pour une raison ou une autre vous n’avez pas pu venir : ne manquez pas la restitution le 19 février, lors de la Social Media Week !

Notre ami @dagautier a fait un Storify — dans le feu de l’action !

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

Petite poucette, doctorante…

février 10, 2013 § Poster un commentaire

Poucette

de Michel Serres utilise depuis l’enfance de nombreux outils web2.0..
Elle ne pense pas à eux comme des outils mais comme des mondes favorisant tel ou tel comportements et/ou usages.

Merci à Christelle Fritz pour ce super Prezi qui est né d’une conversation sur le groupe Facebook de Hack Your Phd.

Poucette doctorante par Christelle Fritz

Poucette doctorante par Christelle Fritz

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

Besoin de votre "voix" pour Hack your Phd..

février 7, 2013 § Poster un commentaire

Voilà près de deux semaines que notre première rencontre HackyourPhd à la paillasse a eu lieu. Ce fut un chouette moment!  Pour ceux qui n’étaient pas présents, j’espère que le LiveTweet #hackscience et le storify de Gayané vous ont permis de ressentir l’ambiance.

La paillasse

Meeting Hack your Phd à la paillasse le 26 janvier 2013 Thomas Landrain fondateur de la paillasse on stage!

Et maintenant? C’est quoi la suite?

- Grâce à l’ensemble de vos commentaires sur un pad collaboratif, une première version de la vision de HyPHd est bientôt prête.
- Un évènement avec without model  est organisé pour imaginer les modèles économiques d’un monde favorisant la production, la diffusion et partage des connaissances pour tous. On se retrouve à 19h le 11 février au CRI.
-Et pour rester sur cette lancée, le 19 février de 9h à 11H pour la social media week. Hack your Phd regroupera autour de lui les acteurs majeurs dans le domaine de l’ "open science/open knowledge"

We need you!

En plus de tout cela, ce que nous souhaiterions faire, c’est donner à chacun la possibilité de donner SA vision et ce qu’il attend de Hack your Phd. Car c’est cela qui va donner la couleur à ce projet et sa force!
Nous vous proposons de nous envoyer
-une photo de vous ou décrivant ce qui vous intéresse, vos recherches.
-une phrase qui vous présente.
-une phrase pour décrire ce que la recherche devrait être ou ce que Hack your Phd vous évoque..
Bref décrire ce qui un jour a fait "tilt" lorsque vous avez pris connaissance de ce projet!

Voici quelques phrases tirées de la rencontre à la paillasse comme source d’inspiration..

"si j’ai envie de faire de la recherche ça ne sera pas de la manière proposée aujourd’hui"

"comment faire de l’innovation scientifique et technique en dehors des murs académiques, trop souvent hermétiques au mélange des genres?"

Envoyez moi un email à celyagd@hackyourphd.org
A très vite

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

Save the Date! 11 février : Open challenge avec Without Model

février 4, 2013 § Poster un commentaire

WithoutModel-HackyourPhd-11fev13WithoutModel et HackYourPhd s’associent pour imaginer  avec vous les modèles économiques d’un monde favorisant la production, la diffusion et partage des connaissances pour tous. D’une bibliothèque numérique ouverte à un écosystème incitant l’Open Data en passant par un laboratoire ouvert (Open Lab) : venez créer les modèles de demain avec la communauté HackYourPhD !
HackYourPhd est un collectif rassemblant des étudiants, des doctorants et jeunes  chercheurs mais aussi des "praticiens" s’intéressant à la production et au partage des connaissances au sens large. La diversité de ces horizons a toutefois convergé dans leur intérêt commun à la dynamique de la recherche et à ses rapports avec la société : comment s’articulent-ils et comment répondre au mieux aux enjeux majeurs actuels et futurs ?
Trois ateliers se tiendront le 11 février de 19h30 à 21h, animés par des doctorants et jeunes acteurs du monde de la recherche et de l’innovation. Au moyen d’un format ludique mis au point par WithoutModel, vous pourrez, par petits groupes, réfléchir ensemble à ces thématiques. A la fin de la séance, chaque équipe présentera le résultat des échanges et du modèle imaginé.
« Lire la suite »

What if…

février 3, 2013 § Poster un commentaire

What if research looked like this…

HackYourPhD : first meeting, Jan 26 at La Paillasse

Credit: PhotonQuantique

Un participant : “Pour moi, la MISSION de HackYourPhD c’est d’encourager de(s) nouveaux modèles de recherche"

février 2, 2013 § Poster un commentaire

C’était il y a une semaine à La Paillasse : #hackscience, une très belle rencontre qui dessine le futur de HackYourPhD.Merci à Gayané Adourian pour son article sur le tumblr de Knowtex et son storify.Merci à Bruno Martin qui réalise des mindmaps à une vitesse éclair ! Voici le brainstorming pour HackYourPhD.

Enfin, merci à tous ceux qui ont participé : on ne fait que commencer !

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

Journée du domaine public : “Pour une bibliothèque libre et ouverte”

janvier 31, 2013 § Poster un commentaire

#AaronSwartz hackathon in Paris

Aujourd’hui est célébrée la Journée du Domaine Public. Cette année, elle aura lieu à Paris, à l’IRI, et est organisée par l’Open Knowledge Foundation France, Wikimédia FranceSavoirsCom1 et la Quadrature du Net .

Le programme est disponible ici.

C’est l’occasion pour le Fabelier et HackYourPhD de partager avec vous le travail réalisé lors du Hackaton AaronSwartz/BNF du samedi 26 janvier au soir et du dimanche 27 janvier 2013.

« Lire la suite »

Et si…

janvier 28, 2013 § Poster un commentaire

Et si la recherche de demain ressemblait à ça…

HackYourPhD : premier meeting le 26 janvier à La Paillasse

Source photo : PhotonQuantique

  • Catégories

  • Groupe hack your Phd Facebook

  • Hackaton HyPhd

    • French Tech Safari avril 19, 2014
    • Apéro Open Science Toulouse avril 24, 2014 à 6:30   – 8:00  
    • “The Republic of Open Science: the Institutions historical origins and prospects for continued vitality” nn Par Paul A. David (Stanford Univ ersity, USA et UNU-MERIT Maastricht, Pays-Bas) nnn avril 28, 2014 à 10:00   – 11:30   Le Meditel, 28 boulevard Pasteur, 75015 Paris Inscription obligatoire : SciScI.seminar@obs-ost.fr
  • Pages

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: